Les effets du réchauffement climatique au Kenya

24 03 2008

En mai 2007, j’ai eu la chance de partir faire un safari au Kenya et de visiter le parc Amboseli qui a la principale caractéristique d’être surplombé par le Kilimanjaro. Ce fut certainement le voyage le plus intéressant et le plus impressionant que je n’ai jamais fait.

Ce safari m’a totalement fasciné mais s’il y a une chose qui m’a spécialement marqué je pense fortement au lac Amboseli. En effet, il y a encore quelques années, ce lac était rempli d’eau et il était l’acteur majeur de la diversité de la faune et de la flore du parc. Aujourd’hui, la majorité de l’année, le lac Amboseli est sec et il s’irrigue seulement pour une courte durée lors des périodes de mousson. Ce problème de sécheresse est bien évidemment la conséquence du réchauffement climatique et sera la prochaine cause de la disparition de certains végétaux et animaux dans les années à venir. 

Je ne pense pas avoir le besoin de me pencher sur le sujet pour vous expliquer que nous sommes tous à l’origine de ce problème. Mais nous pouvons au moins faire un petit effort chaque jour pour protéger l’environnement et aider la nature à reprendre ses droits…s’il n’est déjà pas trop tard.

Voici une photo du lac Amboseli sec que j’ai pu traversé en voiture.

Le Lac Amboseli sec

Voici une autre photo du lac Amboseli lors des périodes de mousson. La profondeur de l’eau s’évalue à quelques centimètres seulement. Triste!

Le lac Amboseli lors des périodes de mousson

Publicités